Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
Saint-Vincent-de-Boisset Agrandir l'image

Saint-Vincent-de-Boisset

2019-th-03

Neuf

Saint-Vincent-de-Boisset fut d’abord une petite paroisse entièrement dépendante de la seigneurie de la Motte, puis un village indépendant tourné vers l’agriculture et la viticulture, avant de se transformer en un lieu de résidence privilégié pour les Roannais avides de tranquillité.

Plus de détails

20 Produits

19,00 € TTC

Fiche technique

Référence 2019-th-03
Format du livre 21x28 cm
Nombre de page 144 pages intérieur
Impression Quadri
Nombre d'illustration plus de 100

En savoir plus

Saint-Vincent-de-Boisset fut d’abord une petite paroisse entièrement dépendante de la seigneurie de la Motte, puis un village indépendant tourné vers l’agriculture et la viticulture, avant de se transformer en un lieu de résidence privilégié pour les Roannais avides de tranquillité.Un premier ouvrage, intitulé Saint-Vincent-de-Boisset à travers les siècles, paru en 2010, a conté l’histoire du village et sa première mutation.Ce nouveau récit, rédigé par un collectif de Vincentinois missionné par la mairie, s’attache à remémorer le passé le plus récent de Saint-Vincent à travers le prisme de la révolution sociétale du XXe siècle et des changements radicaux qu’elle a insu˜  és dans nos modes de vie.Les Vincentinois bénéf cient aujourd’hui d’infrastructures culturelles, sportives, associatives qui permettent aux plus jeunes, aux actifs et aux plus anciens d’évoluer dans un cadre de vie agréable et riche en diversité.Alors, comment s’est reconstruit le village dans l’immédiat après-guerre ? Qui a été chargé de l’éducation des plus petits et des f lles ? Qui sont ces personnages importants ? Qui est à l’origine des manifestations commémoratives et culturelles ? Qui a introduit le judo ou le volley dans la commune, et quand ? Toutes ces questions trouvent leur réponse dans ce livre, parce que nous souhaiterions que chaque neo Vincentinois puisse avoir accès à la connaissance du passé et que les plus anciens villageois puissent rouvrir leur boîte de souvenirs.